Lu dans la presse
|
Publié le 21 Novembre 2019

Élections israéliennes - Que va-t-il advenir dans les prochains jours ?

Benny Gantz a déclaré mercredi soir qu'il n'avait pas réussi à former un gouvernement. Le Parlement israélien dispose donc de 21 jours pour désigner un candidat afin de former un nouveau gouvernement.

Publié le 21 novembre dans i24News

Le système politique israélien devrait entrer dans l’histoire jeudi en introduisant pour la première fois une période de grâce de 21 jours, pendant laquelle tout membre de la Knesset aura la possibilité de devenir Premier ministre.

Après 28 jours, le leader du parti Bleu Blanc, Benny Gantz, a déclaré mercredi soir qu'il n'avait pas réussi à former un gouvernement de coalition, et a rendu le mandat au président Reuven Rivlin. 

Le Premier ministre sortant Benyamin Netanyahou n’avait pas non plus réussi à former une coalition après avoir été le premier à obtenir le mandat à l'issue des élections du 17 septembre.

Le bureau de Reuven Rivlin a annoncé mercredi que le président informerait jeudi matin le Président de la Knesset, Yuli Edelstein, du début de la période de grâce, qui durera trois semaines. 

Pendant ce temps, un des 120 députés de la Knesset pourra être désigné par 61 membres du Parlement, lesquels pourront demander au président israélien Reuven Rivlin de le nommer comme Premier ministre s'il accepte par écrit d'assumer ces responsabilités. 

Selon l’article 10 de la Loi fondamentale israélienne, cela comprend également ceux qui ont déjà échoué lors des mandats précédents. 

Tout député ayant obtenu le soutien de la majorité au cours de la période de 21 jours, qui se terminera à minuit le 11 décembre, serait alors nommé Premier ministre par le président. 

Ce député disposera ensuite d’un délai supplémentaire de 14 jours pour former un gouvernement et le faire approuver par la Knesset. 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.