Lu dans la presse
|
Publié le 17 Juin 2020

Europe - Espagne: les îles Baléares adoptent la définition de l'antisémitisme de l’IHRA

Les îles Baléares espagnole, qui incluent Ibiza, Majorque, Minorque et Formentera, ont adopté la définition de l'antisémitisme proposée par l'Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA).

Publié le 16 juin 2020 sur le site de i24news

La loi, qui a été adoptée le 6 juin, a également qualifié le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) de "discriminatoire".

Les îles Baléares espagnoles incluent Ibiza, Majorque, Minorque et Formentera.

e Conseil principal du projet Lawfare en Espagne, Ignacio Wenley Palacios, qui a été impliqué dans l'avancement du projet de loi, a déclaré que "les boycotts d'institutions publiques ont tous les attributs de la discrimination la plus intolérable qui soit".

Le projet Lawfare fournit des services juridiques gratuits pour protéger les droits civils et humains du peuple juif dans le monde.

La définition opérationnelle de l’antisémitisme, a été adoptée par les 31 États membres de l’IHRA le 26 mai 2016.

Selon les termes de celle-ci, "l’antisémitisme est une certaine perception des Juifs qui peut se manifester par une haine à leur égard. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme visent des individus juifs ou non et/ou leurs biens, des institutions communautaires et des lieux de culte."

La définition comprend également des exemples de préjugés anti-israéliens tels que "refuser au peuple juif son droit à l'autodétermination, affirmer que l'État d'Israël est un Etat raciste,  "établir des comparaisons de la politique israélienne contemporaine avec celle des nazis ou en tenir les Juifs "collectivement responsables des actions de l'Etat d'Israël."

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.