Lu dans la presse
|
Publié le 27 Juillet 2018

#Europe - Jeremy Corbyn, "un danger existentiel" pour la population juive, selon des journaux britanniques

Selon The Jewish Chronicle, Jewish News et le Jewish Telegraph, le mouvement politique a fait preuve de tolérance face à l’antisémitisme depuis l’élection de Jeremy Corbyn à la tête du Parti travailliste en 2015.

Photo : Le chef du parti travailliste Jeremy Corbyn à Londres, le 10 juillet 2018 - Chris J Ratcliffe (AFP/Archives)

Publié le 26 juillet sur le site de i24news

Trois journaux britanniques ont tiré la sonnette d’alarme dans leur éditorial commun de mercredi, estimant qu’il y avait un "danger existentiel pour la vie juive [en Angleterre]" si le Parti travailliste de Jeremy Corbyn venait à remporter les prochaines élections face au Parti conservateur actuellement à la tête du gouvernement du pays.

Selon The Jewish Chronicle, Jewish News et le Jewish Telegraph, le mouvement politique a fait preuve de tolérance face à l’antisémitisme depuis l’élection de Jeremy Corbyn à la tête du Parti travailliste en 2015.

Dans leur éditorial commun intitulé "United We Stand", "Nous sommes unis" en français, les trois journaux juifs anglais expliquent : "Le parti qui était encore récemment la maison naturelle de notre communauté a vu ses valeurs et son intégrité s’éroder par un mépris ‘corbynite’ à l’encontre des Juifs et d’Israël".

Selon un porte-parole du Parti travailliste britanniques, le mouvement politique a pris note de l’inquiétude grandissante de la communauté juive et sait qu’il y a "un énorme travail à faire" pour rétablir une relation de confiance entre les Juifs anglais et le Labour.

"Le prochain gouvernement du Parti travailliste ne représente absolument aucun danger pour la population juive", a ajouté le porte-parole.

"La sécurité et le bien-être des Juifs est une priorité pour notre parti. Si nous gouvernons, nous ferons toujours en sorte que les écoles, les synagogues et les institutions soient protégées comme il se doit", a-t-il également précisé.

Alors que les conservateurs et Theresa May sont actuellement dans une tourmente causée par le Brexit, le Parti travailliste a tiré profit de la situation pour prendre la tête de certains sondages d’opinion.

Malgré le fait qu’une nouvelle élection gouvernementale ne soit pas censée se tenir avant les quatre années à venir, les querelles au sujet du divorce de la Grande-Bretagne et de l’Union européenne laissent planer la possibilité de la tenue d’un vote anticipé.

"Il y a un danger clair et actuel: un homme qui a une vision biaisée au sujet des peurs de la communauté juive, un homme qui a du mal à reconnaître le fait qu’une rhétorique haineuse visant Israël puisse facilement se transformer en antisémitisme, pourrait être notre prochain premier ministre", s’inquiètent les journaux britanniques juifs.

Fin mars, des responsables juifs avaient déjà accusé Jeremy Corbyn d'"être du côté des antisémites". "Trop, c'est trop", avaient-ils fustigé dans une lettre au ton exceptionnellement ferme.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.