Lu dans la presse
|
Publié le 25 Mai 2020

Europe - La commémoration de l’attentat au Musée juif en comité restreint

La Belgique a commémoré dimanche, en présence notamment du Grand Rabbin de Belgique Albert Guigui, l’attentat qui coûta la vie à quatre personnes, il y a 6 ans. Nous n'oublierons jamais Emanuel et Miriam Riva, Dominique Sabrier, et Alexandre Strens.

Publié le 24 mai dans Le Soir

La cérémonie de commémoration a eu lieu dans la cour du Musée juif de Belgique, où se trouve la plaque en mémoire des quatre victimes de l’attentat. Une dizaine de personnes ont assisté à la cérémonie. Philippe Blondin, président du musée, a été le premier à prendre la parole. Il a parlé du rôle éducatif du Musée juif, un lieu où aucun sujet ou discussion n’est évité et où les élèves sont libres de poser des questions.

Le Grand Rabbin de Belgique a ensuite prononcé une prière et a allumé quelques bougies en mémoire des victimes. Lors de son discours, il a souligné que la lutte contre le terrorisme était loin d’être terminée.

« (Les terroristes) continuent à se battre contre notre démocratie. Aujourd’hui plus que jamais, nous ne devons pas oublier que le terrorisme signifie aussi que chacun d’entre nous a le devoir de lutter pour l’égalité entre les personnes et contre toutes les formes de racisme, d’antisémitisme et de xénophobie », a souligné Albert Guigui.

ll y a exactement six ans, l’auteur de ces actes, Mehdi Nemmouche, est entré dans le musée juif et a tiré sur quatre personnes. Un couple israélien et deux employés du musée ont été tués. En mars 2019, le tireur Mehdi Nemmouche a été condamné à la prison à vie pour cette attaque. Son complice Nacer Bendrer, qui avait fourni les armes, a été condamné à 15 ans de prison.

Le Crif vous propose :

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.