Lu dans la presse
|
Publié le 19 Novembre 2019

Europe - Le gouvernement néerlandais alloue 2,76 millions de dollars à la restauration des cimetières juifs

Le gouvernement néerlandais a alloué 2,76 millions de dollars au maintien et à la restauration de cimetières juifs aux Pays-Bas.

Publié le 15 novembre dans le Jewish Telegraph Agency

La ministre de la Culture, Ingrid van Engelshoven, a annoncé le financement la semaine dernière dans une lettre à la chambre basse du parlement.

Les Juifs de la région ont du mal à entretenir les tombes car les chiffres de la communauté ne se sont jamais rétablis après l’Holocauste. Les Juifs hollandais ont enregistré le taux de mortalité le plus élevé de tous les pays d'Europe occidentale occupés par les nazis, en partie à cause de la collaboration locale.

Moins de 40 000 Juifs ont survécu sur une population d'environ 140 000 habitants et moins encore sont retournés aux Pays-Bas. Aujourd'hui, environ 45 000 Juifs vivent dans le royaume, dont plus de 5 000 Israéliens, selon l'Organisation des communautés juives des Pays-Bas (NIK).

Ainsi, la petite communauté juive néerlandaise déploie toutes ses ressources pour maintenir plus de biens communs qu’elle ne peut en gérer.

"Les cimetières juifs sont souvent le seul vestige de la culture hollandaise et juive, qui a été en grande partie détruite entre 1940 et 1945", a déclaré NIK dans un communiqué.

Surtout "les cimetières oubliés ou à caractère inhabituel seront traités dans les cinq prochaines années" avec le nouveau financement, a écrit  l'Organisation des communautés juives des Pays-Bas (NIK).

L'organisation s'est déclarée "profondément satisfaite de la décision du ministre et du ministère de l'Éducation, de la Culture et de la Science de régler le problème" des lieux de sépulture juifs négligés.

 

Le Crif vous propose aussi :

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.