Lu dans la presse
|
Publié le 23 Juillet 2020

Europe - L'Espagne adopte la définition de l'antisémitisme utilisée par l'IHRA

L'Espagne a adopté la définition de l'antisémitisme utilisée par l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste (IHRA), a rapporté jeudi le Times of Israel.

Publié le 23 juillet dans i24News

La Fédération des communautés juives d'Espagne a publié mercredi un communiqué remerciant le gouvernement espagnol pour sa décision.

La définition de l'IHRA stipule que "l'antisémitisme est une certaine perception des Juifs qui peut se manifester par une haine à leur égard. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme visent des individus juifs ou non et/ou leurs biens, des institutions communautaires et des lieux de culte". 

L'Espagne est membre de l'alliance depuis 2008, elle est l'un des 34 pays membres.

En juin, l'Argentine avait fait de même en adoptant la définition de l'antisémitisme utilisée par l'IHRA.

Le ministre argentin, Felipe Solá, avait appelé toutes les branches du gouvernement à utiliser l'énoncé afin "de contribuer à la lutte de la République argentine contre l'antisémitisme sous toutes ses formes, de collaborer à la construction d'une culture de prévention de l'hostilité et de la violence à laquelle conduisent les préjugés et l'intolérance".

Il s'agit selon lui également "de promouvoir l'éducation tenant compte de la pluralité, et de renforcer le travail de mémoire et d'enquête sur l'Holocauste et d'en tirer des leçons pour nous et les générations futures".

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.