Lu dans la presse
|
Publié le 12 Février 2019

Europe - L'Iran rejette les critiques de l'UE sur ses activités balistiques

Au début du mois de février, l'Iran a rejeté les critiques de l'Union européenne sur son programme balistique, sa politique régionale, ses violations des droits de l'homme et ses projets d'assassinats en Europe, les jugeant infondées et non-constructives.

Publié le 5 février dans La Tribune

L'UE s'est déclarée lundi "vivement préoccupée" par les tirs expérimentaux de missiles balistiques de l'Iran et a appelé Téhéran à cesser ses activités dans ce domaine, qui, selon elle, accentuent la méfiance et déstabilisent le Proche-Orient.

"Lancer des accusations aussi infondées et creuses, alors que de célèbres groupes terroristes et criminels sont libres de leurs actions en Europe, n'est pas constructif en ce moment et répond aux objectifs des ennemis qui veulent affaiblir les relations de l'Iran avec l'Europe", dit le ministère iranien des Affaires étrangères dans un communiqué cité par l'agence Tasnim.

***

Au 1er décembre 2018, le site du Ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères publiait cette note :

La France est préoccupée par le tir de missile balistique de moyenne portée effectué par l’Iran samedi dernier. Elle condamne cette action provocatrice et déstabilisante.

La France rappelle que le programme balistique iranien n’est pas conforme à la résolution 2231 (2015) du Conseil de sécurité des Nations unies.

Elle appelle l’Iran à cesser immédiatement toute activité liée aux missiles balistiques conçus pour pouvoir emporter des armes nucléaires, y compris les tirs recourant à la technologie des missiles balistiques.

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.