Lu dans la presse
|
Publié le 28 Mai 2019

Europe/Antisémitisme - Angela Merkel : "En Allemagne, toutes les institutions juives ont besoin d'une protection policière"

"Malheureusement, il y a toujours eu des antisémites parmi nous", a déclaré la Chancelière allemande suite à la déclaration de Felix Klein selon lequel les Juifs devraient s'abstenir de porter la kippa dans certaines parties du pays.

Publié le 28 mai 2019 dans Haaretz sous le titre Every Jewish Institution in Germany Needs Police Protection, Merkel Says

Traduction et résumé proposés par le Crif

La chancelière allemande Angela Merkel a exprimé mardi sa préoccupation face à la montée de l'antisémitisme dans le pays, affirmant qu'aucune institution juive du pays ne pouvait désormais se passer de la protection de la police.

"Malheureusement, il n'y a pas pas une seule synagogue, pas une seule garderie pour enfants juifs, pas une seule école juive qui n'ait besoin d'être surveillée par des policiers allemands", a déclaré Madame Merkel dans un entretien avec Christiane Amanpour, pour CNN .

"Malheureusement, il y a toujours eu un certain nombre d'antisémites parmi nous", a t-elle ajouté.
 
 
Dans l'entretien accrodé à CNN, la chancelière allemande a également évoqué les résultats des élections européennes, qui ont notamment vu les partis centristes allemands s'affaiblir significativement.
 
"Nous devons faire face aux fantômes du passé", a déclaré Angela Merkel. "Nous devons dire à nos jeunes ce que l'histoire a amené par le passé, sur nous, et sur d'autres", a-t-elle ajouté.
 
Selon les données du ministère allemand de l'Intérieur, les crimes antisémites ont augmenté de 20% dans le pays. 
 
Le Crif vous propose :

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.