Lu dans la presse
|
Publié le 28 Novembre 2018

Europe/Stop Boycott - L'Espagne s'excuse après l'annulation d'un match suite aux pressions du BDS

Le ministre du sport espagnol a présenté ses excuses à Israël après l’annulation d’un match de water-polo contre une équipe israélienne en raison de la décision de l’organisateur de le boycotter.

Publié le 27 novembre dans The Jerusalem Post

Traduction et résumé proposés par le Crif

Le ministre José Girao a présenté ses excuses à son homologue israélien après l'annulation d'un match de l'équipe israélienne contre l'équipe nationale féminine espagnole, plus tôt ce mois-ci, du fait que le club nautique Molins de Rei ait refusé de l'organiser.

Sous la pression du refus d’organiser le match, les organisateurs ont offert à l’équipe israélienne de choisir de jouer mais de ne pas arborer son drapeau national, en violation du droit de l’équipe aux termes de la charte de la fédération internationale de Water Polo. L'équipe israélienne a refusé et les organisateurs ont annoncé sa perte.

"Je souhaite exprimer mes plus profonds regrets pour ce qui est arrivé", a écrit le Ministre Girao dans une lettre adressée à Miri Regev, Ministre de la Culture israélienne. "L'Espagne est un État régi par la loi et ne peut pas se soumettre à de tels groupes", a-t-il ajouté, faisant référence au mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre Israël. M. Girao a déclaré qu'il espérait que de tels événements ne se reproduiraient pas et que son Bureau "ferait tout ce qui est en son pouvoir" pour les résoudre, a-t-il ajouté.

Le Crif vous propose : 

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.