Lu dans la presse
|
Publié le 20 Mai 2016

Facebook : bazar d’armes pour terroristes

Certains groupes du réseau social en Libye, en Irak, ou au Yémen vendent sans aucun contrôle des armes de guerre à qui veut bien les payer, milices ou terroristes.

On y trouve des armes de poing, des grenades et même des missiles

Par C.J. Chivers, publié dans le New York Times le 6 avril 2016
 
Depuis quelques années, un terroriste qui souhaite acheter une arme antiaérienne n’a pas besoin de chercher bien loin : il lui suffit d’aller sur Facebook. On y trouve plusieurs marchés spécialisés qui proposent de tout, des armes de poing et grenades jusqu’aux mitrailleuses lourdes et aux missiles. 
 
Certaines de ces armes ont été distribuées par les Etats-Unis aux forces de sécurité et à leurs intermédiaires au Moyen-Orient. Ces marchés en ligne violent l’interdiction des ventes d’armes entre particuliers récemment décrétée par Facebook, et apparaissent dans les zones où l’Etat Islamique est le plus présent. Le New York Times a transmis à Facebook sept exemples de groupes... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.