Lu dans la presse
|
Publié le 18 Mars 2016

Facebook, mémorial numérique des victimes

Aux lendemains de faits divers, fleurissent des pages “ hommage ” sur les réseaux sociaux.

Publié dans La Nouvelle République le 17 Mars 2016 

Photos, vidéos et souvenirs y sont partagés.
 
Agression mortelle, accident de la route tragique, disparition violente… Autant d'événements qui donnent lieu, sur le réseau social Facebook, à des pages « hommage », au nom des victimes.
 
C'est ainsi qu'Eugénie Madre, amie d'enfance d'Anna et Marion Pétard-Lieffrig, décédées sous les balles des terroristes lors des attentats de Paris, a créé une page en leur mémoire, au lendemain de leurs morts. Suivie par près de 3.200 personnes, proches mais aussi anonymes, la page « Marion et Anna » est toujours « active » et mise à jour régulièrement par la jeune femme.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Faits-divers-j...

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.