Lu dans la presse
|
Publié le 22 Novembre 2017

#France - Alain Finkielkraut : "Weinstein, Ramadan, Plenel... les enseignements d'un tsunami"

Alain Finkielkraut sera l'un des intervenants de la plénière de clôture de la 8ème Convention Nationale du Crif, le 10 décembre prochain.

Découvrez le programme de la 8ème Convention Nationale du Crif 

Inscrivez-vous gratuitement aux conférences qui vous intéressent

***

Publié le 20 novembre 2017 dans Le Figaro

LE FIGARO. - La polémique suscitée par l'affaire Weinstein a pris une ampleur mondiale, avec comme corollaire une libération de la parole. Le hashtag #balancetonporc a entraîné une déferlante de messages, de témoignages et de mises en cause sur les réseaux sociaux. La France a découvert que harcèlement et agressions sexuelles semblent être partout. Avez-vous été surpris par ce tableau terrible et ce phénomène médiatique impressionnant?

Alain FINKIELKRAUT. - J'ai d'abord été surpris par la formulation du hashtag qui a déclenché la mobilisation: «Toi aussi raconte en donnant le nom et les détails, un harcèlement sexuel que tu as connu dans ton boulot: balance ton porc.» Surpris est d'ailleurs un mot faible. J'ai eu un haut-le-cœur. On nous tympanise jour et nuit avec les valeurs, or le mot de «balance» et la pratique qu'il induit sont contraires à toutes les valeurs de la civilisation. La fin ne justifie pas les moyens, l'émancipation ne saurait en passer par la délation. Une avocate, Marie Dosé, l'a dit très clairement: «Une culpabilité ne se décrète pas sur les réseaux sociaux mais se questionne judiciairement.» Ce n'est pas un progrès mais une dangereuse régression que de libérer la parole de l'épreuve du contradictoire.

Marlène Schiappa, la ministre pour l'Égalité entre les femmes et les hommes, a affirmé vouloir combattre «la culture du viol». La France est-elle, selon vous, caractérisée par cette culture, ce «consensus social tacite»?

Au lendemain des attentats du 13 novembre, un slogan a fleuri spontanément: «Nous sommes en terrasse». 

Lire l'article en intégralité

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.