Lu dans la presse
|
Publié le 4 Mars 2019

France / Antisémitisme - Profanation du cimetière juif de Quatzenheim : près de 200 personnes au rassemblement ce dimanche matin

Près de 200 personnes se sont rassemblées au cimetière juif de Quatzenheim en Alsace dimanche 3 mars pour dénoncer la profanation d'une centaine de tombes quelques jours plus tôt. Pierre Haas,délégué régional du Crif, était présent lors de ce rassemblement.

Communiqué de Pierre Haas, délégué régional du Crif : 

Il y a quinze jours le cimetière juif de Quatzenheim avait été profané et plus de 90 tombes avait été marquées de graffitis nazis et antisémites. Après la visite du Président de la République et l'enquète menée, la municipalité de ce petit village alsacien avait à coeur de redonner au cimetière sa quiétude.
 
Pour marquer l'achèvement de ce travail et la solidarité du village, une manifestation a eu lieu ce matin avec les représentants communautaires et des cultes. En présence du Vice-Président de l'Assemblée Nationale, de la Députée de la circonscription, de la Sénatrice du Bas-Rhin, des Présidents des Départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, de l'Eurométropole de Strasbourg et de plusieurs élus locaux, une cérémonie émouvante a eu lieu pour marquer le rejet de l'antisémitisme.
La veille, la stèle marquant la présence de l'ancienne synagogue de Strasbourg, détruite par les nazis, avait été vandalisée et a donné encore plus d'échos et de raisons à ce rassemblement.L'équipe de la délégation alsacienne du CRIF, ici entourant M. Sylvain Waserman, Vice-Président de l'Assemblée Nationale et Député de la 2ème circonscription du Bas-Rhin, était présente.
 
Publié le 3 mars sur le site de France Bleu

Un rassemblement était organisé ce dimanche 3 mars au cimetière juif de Quatzenheim pour dénoncer la profanation d'une centaine de tombes recouvertes de croix gammées dans la nuit du 18 au 19 février.

Parmi les 200 personnes présentes, des membres de la communauté juive venus de Strasbourg, mais aussi des élus, comme les présidents des deux départements alsaciens Brigitte Klinkert et Frédéric Bierry, ainsi que des représentants de l'Eurométropole de Strasbourg et des élus des communes voisines. 

Dans leurs allocutions, tous ont tenu à fustiger la profanation du cimetière. Le Grand Rabbin de Strasbourg et du Bas-Rhin, Harold Abraham Weill, a invité les personnes présentes "à résister à la haine. Il faut tout de même continuer à parler de tous ces actes, il ne faut surtout pas se taire".

La veille de ce rassemblement, un autre acte antisémite a été commis à Strasbourg. La stèle de la place des Halles qui rappelle la destruction de la synagogue par les nazis en 1940 a été vandalisée. Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs de cette dégradation.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.