Lu dans la presse
|
Publié le 13 Juillet 2017

#France - Attentat de Nice : un an plus tard, de nombreuses questions restent sans réponse

Un an après l’attaque qui a causé la mort de 86 personnes, le 14 juillet 2016 sur la promenade des Anglais, des questions importantes demeurent.

Publié dans Le Monde le 12 juillet 2017 

Editorial du « Monde ». A Nice, le feu d’artifice du 14-Juillet se regarde de deux manières : les gens aisés s’invitent sur les terrasses des restaurants et des appartements qui surplombent la baie des Anges ; les moins bien lotis et les touristes pique-niquent sur la plage ou se rassemblent sur la promenade des Anglais, qui longe la baie.

Il y a un an, un homme de 31 ans, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Franco-Tunisien de Nice, a lancé un camion de 19 tonnes sur la foule qui venait d’admirer le rituel feu d’artifice. Lorsqu’il a achevé sa course, abattu par des policiers, il avait tué 86 personnes et en avait blessé quelque 450 autres. Sa première victime était une Niçoise musulmane, d’origine immigrée. Les autres étaient des touristes, français et étrangers, des étudiants de passage et des habitants de Nice, descendus de leurs quartiers pour goûter à la fête et à la magie de « la Prom’».

Lire l'intégralité

A lire aussi : #France - Neuf personnes toujours incarcérées pour leur lien avec le terroriste de l'attentat de Nice

 

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.