Lu dans la presse
|
Publié le 19 Octobre 2018

France - "C'était maman" : le livre à la mémoire de Mireille Knoll

Un livre à la mémoire de Mireille Knoll, octogénaire de confession juive assassinée à son domicile parisien le 23 mars 2018, est paru le 3 octobre.

Publié le 18 octobre sur le site de i24news

Un livre à la mémoire de Mireille Knoll, octogénaire de confession juive assassinée à son domicile parisien le 23 mars 2018, est paru le 3 octobre.

"C’était maman", a été écrit par les fils de la défunte Daniel et Allan Knoll.

"Il faut que les gens sachent que l’on peut encore mourir aujourd’hui parce qu’on est juif. Sans aucune justification. Je suis convaincu que c’est un crime antisémite", a confié Daniel Knoll lors d'un entretien accordé au Parisien la veille de la parution du livre.

"Nous avons voulu ce livre pour que sa mémoire demeure, pour que les idioties que nous avons pu lire ici et là cessent et, tout simplement, pour que le temps n'efface pas l'horreur du 23 mars 2018."

"Je suis convaincu que c’est un crime antisémite. Ma mère était une femme pauvre, elle vivait dans un HLM, sans aucun objet de valeur à l’intérieur," a-t-il ajouté.

Mireille Knoll était une rescapée de la rafle du Vel d'Hiv de juillet 1942, la plus grande arrestation de Juifs réalisée en France lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le 23 mars dans l'après-midi, les pompiers, alertés par une voisine d'un début d'incendie dans l'appartement de Mireille Knoll, avaient découvert la vieille dame de 85 ans sur son lit.

Son corps, dont le côté gauche était carbonisé, présentait onze plaies, profondes de trois à quatre centimètres, provoquées par une arme blanche.

"La mort est survenue avant l'incendie", avaient relevé les policiers appelés sur les lieux dans leur procès-verbal de synthèse.

Les enquêteurs cherchent aujourd’hui à savoir qui de Yacine Mihoub ou d'Alex Carrimbacus a porté les coups mortels et comptent sur l’analyse ADN pour obtenir des réponses.

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.