Lu dans la presse
|
Publié le 27 Septembre 2017

#France - Deux tiers des managers confrontés au fait religieux en entreprise

Une étude publiée ce jour montre que le chiffre est stable par rapport à 2016.

Publié le 27 septembre 2017 dans Le Parisien

C’est le port du voile ou d’une croix ostensible au bureau, une demande d’absence pour une fête religieuse, une prière pendant une pause ou le refus de travailler sous les ordres d’une femme... Le fait religieux en entreprise touche, d’une façon ou d’une autre, environ deux-tiers des managers en France. C’est ce qui ressort de la cinquième enquête annuelle de l’institut Randstad et l’Observatoire du fait religieux en entreprise (Ofre) dévoilée ce mercredi.

L’étude a été réalisée entre avril et juin sur la base d’un questionnaire en ligne conduit auprès de 1093 salariés exerçant pour la plupart (63%) des fonctions d’encadrement. 65% des salariés déclarent observer de façon régulière ou occasionnelle des faits religieux dans leur situation de travail. Un pourcentage identique à celui recensé lors de l’édition 2016 qui, elle, avait révélé une progression de 10 points en un an du phénomène. La banalisation du fait religieux se confirme donc.

Lire l'article en intégralité

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.