Lu dans la presse
|
Publié le 29 Juin 2017

#France - Du nouveau sur le rôle de la France au Rwanda

Dans un article publié mercredi 28 juin dans la revue XXI, dont il est le co-fondateur, Patrick de Saint-Exupéry révèle ce qu’a découvert un haut fonctionnaire en lisant les archives françaises sur le conflit au Rwanda.

Publié dans La Croix le 27 juin 2017

Le génocide au Rwanda a commencé le 7 avril 1994 après la mort dans un attentat du président Habyarimana. En près de trois mois, des extrémistes hutus massacrent plus de 800 000 Tutsis et hutus modérés. Du 22 juin au 21 août 1994, la France, qui avait armé et entraîné l’armée rwandaise, lance l’opération Turquoise dont l’objectif est, plaide-t-elle, de sauver des Tutsis. Mais la France est accusée de vouloir protéger le régime génocidaire.

« En 2015, explique le journaliste Patrick de Saint Exupéry, le président Hollande annonce l’ouverture des archives sur le Rwanda. Mais au préalable, deux hauts fonctionnaires sont chargés de vérifier la nature de celles-ci afin de vérifier ce qu’il y avait dedans. Plusieurs mois plus tard, l’un des deux fonctionnaires révèle devant un comité restreint que pendant l’opération Turquoise, l’ordre a été donné aux militaires français de réarmer ceux qui viennent de commettre le génocide » et qui se trouvent au Zaïre.

Lire l'intégralité

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.