Lu dans la presse
|
Publié le 19 Février 2020

France - Emmanuel Macron sur le clientélisme : "Oui, ces pratiques existent"

En déplacement en Alsace, le chef de l'État a condamné les méthodes de certains élus mises en lumière par un dossier du « Point ».

Publié le 18 février dans Le Point

En déplacement à Mulhouse, dans le Haut-Rhin, sur le thème du « séparatisme », le président de la République Emmanuel Macron a été interrogé par le journaliste du Point Clément Pétreault sur le clientélisme communautariste pratiqué par certains élus. « Ces pratiques existent, a reconnu le chef de l'État, il faut les stigmatiser, mais elles ne sont pas majoritaires. » Il s'engage à les combattre, par tous les moyens, d'abord sur le terrain politique. Tout en refusant d'en faire un sujet présidentiel, il n'a pas exclu une évolution de la loi après les municipales. Il a salué le travail des maires souvent « seuls face à ces difficultés », selon lui.

Emmanuel Macron est le premier responsable de l'exécutif à s'exprimer depuis les révélations du Point (Numéro 2477) sur les élus « qui ont vendu leur âme ». Une enquête qui s'appuie notamment sur le livre de la journaliste Ève Szeftel, Le Maire et les barbares (Albin Michel), qui sort ce mercredi en librairie et dont Le Point a eu la primeur. L'auteur livre le fruit de ses investigations sur les méthodes de Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, et de ses proches en Seine-Saint-Denis.

Retrouvez tous les articles sur le sujet dans le dernier numéro du journal Le Point

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.