Lu dans la presse
|
Publié le 20 Décembre 2018

France - En cas de racisme et d'antisémitisme, les enseignants pourront avoir du renfort

Alors qu'un jeune sur cinq n'a jamais entendu parler de la Shoah, le ministre de l'Education nationale, aujourd'hui à Nice, veut aider les enseignants à mieux gérer les cas de racisme et d'antisémitisme dans leur classe.

Publié le 20 décembre sur le site de Var Matin

C'est nouveau : une plateforme de signalement des actes d'antisémitisme et de racisme dans l'Education nationale. Jean-Michel Blanquer, le ministre attendu aujourd'hui à Nice, vient de l'annoncer sur France Bleu Azur.

Inspirée d'un outil dédié à la défense de la laïcité, cette plateforme est réservée aux enseignants. Elle est disponible sur leur intranet baptisé "Pléïade".

Comment ça marche? L'instituteur ou le professeur envoie un message. "Du personne formé dans chaque académie" prend "contact avec lui pour étudier les suites qui s'imposent". Parfois un simple conseil, ou alors "des suites judiciaires en cas de fait graves".

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.