Lu dans la presse
|
Publié le 7 Novembre 2016

#France - Harcèlement au lycée : les profs sanctionnés pour avoir donné l’alerte

"Dans cette matière, le silence est l’ennemi du bien. Il faut protéger les lanceurs d’alerte".

Sept élèves ont été placés en garde à vue, débouchant sur une mise en examen pour violences en réunion pour trois d’entre eux

Par Théo Terschlusen, publié dans la Voix du Nord le 3  novembre 2016
 
Les professeurs avaient suspendu les cours le matin du 3 octobre dernier. Pour dénoncer des faits graves de harcèlement visiblement sur un élève.
 
Le député-maire de Saint-Amand-les-Eaux Alain Bocquet a interpellé la ministre de l’Éducation nationale. Il lui a fait savoir à la ministre que depuis, ces mêmes profs ont été l’objet d’un constat d’absence, qui pourrait déboucher sur une retenue sur salaire d’une journée, effective sur les prochains appointements, en novembre ou décembre. L’élu demande "solennellement" le report de cette sanction : "Dans cette matière, le silence est l’ennemi du bien. Il faut protéger les lanceurs d’alerte".
 
L’élève aurait été victime de brimades à répétition. Les premiers développements judiciaires l’accréditent. Sept élèves ont été placés en garde à vue, débouchant sur une mise en examen pour violences en réunion pour trois d’entre eux... Lire l'intégralité

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.