Lu dans la presse
|
Publié le 26 Juillet 2018

#France #Hommage - Deux ans après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, l'hommage rendu au père Hamel

À Saint-Etienne-du-Rouvray, personne n'a oublié le père Hamel, assassiné il y a exactement deux ans, à la fin d'une messe qu'il donnait dans son église devant une poignée de fidèles.

Publié le 26 juillet sur le site de Europe1

C'était il y a deux ans, jour pour jour. Le 26 juillet 2016, le père Hamel, prêtre auxiliaire de 85 ans, venait d'achever sa messe matinale dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, cette banlieue ouvrière de Rouen, quand il avait été tué de deux coups de couteaux à la gorge. Les assassins, tous deux fichés S, se réclamaient de l'organisation État islamique.

Un "personnage glorieux". Pour commémorer ce jour et rendre hommage à la mémoire du prêtre assassiné, une messe a été donnée jeudi matin dans l'église par l'archevêque de Rouen, Monseigneur Dominique Lebrun, en présence de 200 fidèles. "Nous pensons à l'homme de miséricorde qu'était le père Jacques Hamel. Il fait sans doute partie de ces ancêtres qui sont bel et bien devenus, sans qu'ils l'aient cherché pour le moins du monde, des personnages glorieux", a glissé l'homme d'église dans son homélie.

"Il ne faut pas oublier". Parmi les fidèles présents se trouve Charlotte, qui a fait le déplacement depuis Rouen, et n'hésitera pas à le refaire chaque année. "Trois, quatre ou cinq ans après, si un office est organisé, j'y serai toujours. Ça ne s'oublie pas. Il ne faut pas l'oublier", confie-t-elle au micro d'Europe 1. Dans l'église, ils étaient nombreux à se remémorer des souvenirs et des anecdotes à propos du père Hamel. "On ressent beaucoup d'émotion. Il a marié notre fille, on le connaissait bien", s'attriste Yves.

"Il a payé de son sang son engagement". Plus qu'un prêtre de Seine-Maritime, le père Hamel est un symbole de la République. "Il a payé de son sang son engagement, le pays s'en souvient et lui rend hommage. Soyons tous fidèles aux valeurs de la République. Nous le devons au père Jacques, nous le devons à tous nos concitoyens", a déclaré Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur, qui représentait le gouvernement. Depuis avril, le père Hamel fait l'objet d'un procès en béatification par dispense exceptionnelle du pape. L'archevêché de Rouen a commencé à auditionner ses proches. Le dossier sera ensuite transféré au Vatican.

Avant la messe, le cortège s'est réuni à quelques centaines de mètres de là, devant l'appartement du père Hamel. Ensemble, ils ont marché jusqu'à l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray dans un silence absolu. C'était le dernier trajet du prêtre assassiné.

 
 

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.