Lu dans la presse
|
Publié le 16 Mai 2018

#France - La DGSI mène une série d'interpellations dans le Bas-Rhin, la Gironde et la Haute-Garonne

Le service de renseignement intérieur a arrêté mardi au moins six personnes, dévoile franceinfo. Deux d'entre elles seraient liées aux attaques de Barcelone et Cambrils, en août 2017.

Publié le 15 mai 2018 dans France TV Info

Une vague d’interpellations a été menée mardi 15 mai par la DGSI dans le Bas-Rhin, la Gironde et la Haute-Garonne, a appris franceinfo de source policière. Au moins six personnes ont été arrêtées, notamment par le RAID, dans des affaires différentes.

La DGSI a notamment interpellé deux personnes en Haute-Garonne. Elles seraient liées aux attentats de Barcelone et Cambrils où deux attaques avaient causé la mort de 16 personnes le 17 et 18 août 2017.

Trois personnes faisant partie de l'entourage d'un des terroristes en Catalogne avaient déjà été interpellées en février dernier dans le Tarn et le Gard. Un homme de 32 ans, arrêté à Albi (Tarn), avait été mis en examen pour association de malfaiteur terroriste et placé en détention provisoire. Les deux autres personnes avaient été remises en liberté, faute d'éléments incriminants à ce stade.

Quatre arrestations dans la communauté tchétchène

Parallèlement, la DGSI a interpellé mardi quatre personnes  d'origine tchétchène dans le Bas-Rhin et les Yvelines, sur commission rogatoire d'un juge d'instruction, selon les précisions apportées par une source judiciaire à franceinfo. Deux femmes nées en 1982 et 1983 en Russie ont été interpellées dans le Bas-Rhin. Un homme, né en 1989 en Russie, a aussi été arrêté. Dans les Yvelines, c'est une femme, née en 1976 en Russie, qui a été interpellée.

Ces interpellations ont eu lieu dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en février 2017 des chefs de participation à une association de malfaiteurs terroristes et financement du terrorisme. Elles n'ont aucun lien avec l'attaque au couteau de samedi dans le quartier de l'Opéra à Paris perpétrée par Khamzat Azimov, Français d'origine tchétchène.

***

Le Crif vous propose :

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.