Lu dans la presse
|
Publié le 10 Octobre 2017

#France - La justice antiterroriste menacée par une explosion de dossiers

La multiplication des attentats et des menaces provoque un embouteillage monstre : 450 affaires en cours, des suspects jamais interrogés et des années de retard dans les procédures.

Publié dans Le Canard Enchaîné dans l'édition du 6 octobre 2017, disponible en kiosque

Attentat de Marseille, procès Merah, audiences à venir dans l'affaire du Bataclan, loi sur la sécutité intérieurs... "Nous sommes submergés par les affaires terroristes, il nuos est simplement impossible de les traiter comme elles devraient l'être." Ce verdict émane d'un expert, juge d'instruction de pôle antiterroriste de Paris. Seul avec son greffier, il contemple une montagne de dossiers. A ce jour, 450 procédures liées au terrorisme suivent leur cours. 

[...] Illustration récente : le dossier d'instruction de l'assassinat du Père Hamel, à Saint-Etienne-du-Rouvrayn a été communiqué aux avocats des parties civiles le 25 juillet, soit la veille du "premier anniversaire" de l'attentat. Côté caméras, Emmanuel Macron a pu célébrer solennellement la mémoire du curé. Côté coulisses, c'est une autre histoire. Les époux Coponet, présents dans l'église le jour de l'attaque, n'ont toujours pas été reçus par le juge, pas plus que leur avocat.

[...] Pour les aider, les juges ne disposent que de deux experts en informatique et d'un analyste de la situation moyen-orientale. La Direction générale de la sécurité intérieure fulmine, elle aussi. Ses 3800 fonctionnaires se disent débordés face aux 20 000 fichés S, dont 10 500 sont en lien avec l'islam radical.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.