Lu dans la presse
|
Publié le 16 Octobre 2017

#France - Les djihadistes "manqués" vont être jugés à leur retour de Syrie

Ils n'avaient pas été interpellés à leur descente de l'avion à cause d'un "gros cafouillage" et s'étaient présentés eux-mêmes à la gendarmerie.

Leur retour rocambolesque avait suscité une vive polémique. Trois djihadistes présumés qui avaient quitté la Syrie via la Turquie, puis avaient été expulsés vers la France... où aucun policier ne les attendait en raison d'un gros « cafouillage » franco-turc sont jugés à partir de lundi à Paris. Gaël Maurize, Imad Djebali et Abdelouahed El-Baghdadi – l'époux de la sœur de Mohammed Merah – comparaîtront devant le tribunal correctionnel pour association de malfaiteurs terroriste au côté de trois autres hommes. Il est reproché aux six prévenus d'avoir rejoint la Syrie début 2014 pour y mener le djihad, pour certains en famille, en même temps qu'une dizaine d'autres hommes issus, comme eux, des mouvances radicales de Toulouse ou Albi. Cinq d'entre eux reconnaissent être allés en Syrie, mais nient avoir combattu dans les rangs de l'organisation État islamique.

Publié dans Le Point le 15 octobre 2017, lire l'intégralité ici

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.