Lu dans la presse
|
Publié le 7 Décembre 2016

#France - Les protestants français lancent un appel pour Alep

Cet appel intervient dans la foulée du veto russe à la résolution onusienne pour une trêve des bombardements à Alep.

Après plus de vingt jours d’une offensive sans précédent, les habitants sont dans une situation de plus en plus critique, tandis que les négociations n’aboutissent pas

Par Marie Malzac, publié dans la Croix le 6 décembre 2016
 
Dans son message, la FPF « redit aux autorités de notre pays et de l’union européenne qu’elles ont une responsabilité à assumer pour qu’Alep soit le symbole d’une paix toujours possible ; pour qu’elle soit le nom de l’espoir et pour que les fraternités assassines se laissent réconcilier par la force de la paix ».
 
Alep, « symbole de la barbarie des hommes »
 
« Alep est détruite, affirme François Clavairoly dans ce communiqué. Le nom de cette ville est devenu le symbole de la barbarie des hommes. » « Au moment où plus que jamais la paix y est bafouée et face à cette nouvelle entrave au Conseil de sécurité de l’ONU, ajoute-t-il, la FPF veut exprimer, avec tous ceux qui se sont déjà mobilisés depuis longtemps, son indignation et son écœurement face à l’impuissance des nations et les impasses dans lesquelles elles se laissent enfermer. »
 
Mais « la FPF veut aussi faire entendre son cri d’espérance et de paix », poursuit le communiqué, qui rappelle l’engagement actif et concret du protestantisme depuis deux ans « dans l’accueil inconditionnel des exilés et réfugiés venus du Proche-Orient en solidarité avec ses réseaux d’Église »... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.