Lu dans la presse
|
Publié le 13 Décembre 2017

#France - Marseille : La préfecture de police ordonne la fermeture provisoire d'une mosquée salafiste

En raison de prêches légitimant "le djihad armé" et appelant "à la défaite et à la destruction des mécréants", une importante mosquée du centre-ville de Marseille a été fermée pour six mois.

Publié dans Europe 1 le 12 décembre 2017

La préfecture de police des Bouches-du-Rhône a ordonné la fermeture pour six mois d'une importante mosquée du centre-ville de Marseille, en raison des prêches radicaux qui y sont tenus par un imam salafiste.

Une mosquée "référence du salafisme". La mosquée "As Sounna" est dirigée par un imam, El Hadi Doudi, qui "s'inscrit dans la mouvance islamiste radicale" et est devenu "une référence du salafisme", affirme le préfet de police dans un arrêté publié lundi. L'imam avait pour ambition de faire de la mosquée, située boulevard National, dans le centre de la cité phocéenne, "le plus grand lieu de culte musulman de Marseille en effectuant des acquisitions immobilières", poursuit la préfecture.

Des appels à la "destruction des mécréants". "En dépit d'une condamnation des attentats survenus en France", les prêches tenus au sein de cette mosquée et parfois diffusés sur Internet "légitiment le djihad armé et la mise à mort des auteurs d'adultère et des apostats", ajoute le préfet Olivier de Mazières.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.