Lu dans la presse
|
Publié le 7 Janvier 2020

France - Nouvelle profanation d'un cimetière juif à Bayonne

Les faits ont été commis ce week-end. Plusieurs pierres tombales et des stèles ont été détruites au cimetière juif de Bayonne. La présidente de la communauté juive se dit stupéfaite, et dénonce un acte "lâche".

Publié le 7 janvier dans France Bleu Pyrénées-Atlantiques

C'est en se rendant au cimetière juif dimanche 5 janvier que Déborah Loupien-Suares, la présidente de la communauté juive de Bayonne et de Biarritz, a constaté les dégâts. "Dégâts relativement importants", souligne-t-elle, en employant clairement le terme de profanation "Des pierres tombales sont détruites, des stèles ont été cassées."

Les familles ont été avisées, de même que le maire de Bayonne et les autorités qui se sont immédiatement rendus sur place. "On ne peut être que frappé de stupeur. Lorsque l'on s'en prend aux morts, je ne crois pas qu'il y ait un acte plus lâche que cela."

"Nous sommes très entourés par les autorités", a indiqué Déborah Loupien-Suares au journal Le Point. "Mais c'est vrai qu'on n'est pas préparés à ce genre de choses. C'est la première fois que cela arrive à Bayonne, où la communauté juive est parfaitement intégrée depuis des années". 

Sur place, aucune inscription n'a été découverte. Une enquête est en cours. Le parquet a confirmé n'avoir « pas été avisé de tags antisémites ou d'inscriptions ».

La semaine dernière, plusieurs personnes s'étaient introduites dans la synagogue de Bayonne. Il n’y avait pas eu de dégâts.

 

Sur le même thème :

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.