Lu dans la presse
|
Publié le 21 Février 2019

France/Haine sur internet - Retrait de propos haineux : Mounir Mahjoubi "demande à Twitter d'être beaucoup plus sérieux"

Le secrétaire d'Etat chargé du numérique a reproché au patron de Twitter d'être "le moins collaboratif", parmi les responsables des plateformes sur internet.

Publié le 21 février sur le site de France Info

"Maintenant qu'on avance sur une loi, ils seront obligés d'être plus sérieux", a lancé Mounir Mahjoubi, jeudi 21 février sur franceinfo, à l'adresse des responsables de Twitter.

"Twitter met parfois plusieurs semaines à répondre, et ce n’est pas acceptable", a regretté le secrétaire d'Etat, alors qu'Emmanuel Macron a annoncé la veille des mesures pour lutter contre les propos racistes, antisémites et haineux sur internet. Le secrétaire d’Etat chargé du numérique a rappelé que "toutes les plateformes ont une obligation d'avoir un dispositif de signalement et dont le parcours est plus ou moins facile". 

Facebook ouvre ses méthodes de lutte contre le harcèlement. "Depuis plusieurs semaines, une équipe issue de plusieurs administrations ont accès, ont rencontré les équipes qui font la modération en ligne, les équipes qui ont mis en place les algorithmes de modération pour discuter de leur situation actuelle. La détermination est nette et claire. Mark Zuckerberg répond, s’engage", ce qui n'est pas le cas du réseau social Twitter, selon Mounir Mahjoubi. "Le patron de Twitter est le moins collaboratif", a-t-il poursuivi, précisant qu'"il ne répond pas" aux appels du gouvernement. "Je n'accepte pas que le patron de Twitter publie tous les six mois les règles du dialogue et de la parole sur Twitter. C'est lui seul dans un bureau qui valide tous les six mois quels sont les mots qu'on accepte. Ça n'est discuté avec aucune autorité", a-t-il conclu.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.