Lu dans la presse
|
Publié le 7 Juin 2018

#FranceIsrael - Benjamin Netanyahou vante les relations entre la communauté juive française et Israël

Avant la rencontre avec Netanyahou, le président du Crif, Francis Kalifat, a déclaré au Jerusalem Post que lui et ses collègues avaient l'intention de discuter de l'amitié entre la France et Israël, parfaitement exprimée par la saison interculturelle commune.

Publié le 5 juin 2018 dans The Jerusalem Post sous le titre NETANYAHU EXTOLS CONNECTION BETWEEN FRENCH JEWISH COMMUNITY AND ISRAEL

Lors de sa visite en France, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a déclaré que la relation entre Israël et la communauté juive française était forte à plusieurs niveaux. ''Ce n'est pas simplement un lien culturel fort, mais aussi sur le plan humain, avec cette incroyable communauté. La communauté juive contribue évidemment énormément à la France, mais aussi à Israël."

Lors d'une rencontre avec les leaders de la communauté juive française, Netanyahou a souligné qu'Israël faisait beaucoup pour "aider les immigrants juifs français, mais pas assez". "Nous devons faire plus pour les aider à faire face à la bureaucratie. Nous avons travaillé sur le plan professionnel pour réduire les formalités administratives pour les dentistes et les médecins, et nous travaillons maintenant à faciliter l'intégration des infirmières." a t-il ajouté.

Avant la rencontre avec Netanyahou, le président du Crif, Francis Kalifat, a déclaré au Jerusalem Post que lui et ses collègues avaient l'intention de discuter de l'amitié entre la France et Israël, parfaitement exprimée par la saison interculturelle commune. Francis Kalifat a ajouté qu'ils discuteraient également de la situation actuelle de la communauté française.

Le président de l'Union des étudiants juifs français, Sasha Gozlan, a déclaré au Jerusalem Post qu'il avait l'intention de présenter à Netanyahou la problématique des universités en France et les incidents liés aux activités anti-israéliennes et antisémites. Sacha Gozlan a mentionné que, il y a quelques semaines, un bureau de l'association de l'université de la Sorbonne avait été taggué de graffitis "mort à Israël".

Le Crif vous propose :

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.