Lu dans la presse
|
Publié le 3 Décembre 2012

Hongrie : près de 10.000 manifestants contre l'antisémitisme

Près de 10.000 Hongrois se sont rassemblés, dimanche 2 décembre 2012, sur la place Kossuth de Budapest à l'appel du parti conservateur au pouvoir Fidesz, du Parti socialiste MSZP et du mouvement "Rassemblement 2014" (centre gauche), pour dénoncer les provocations antisémites et anti-israéliennes de députés d'extrême droite.

Cette manifestation avait lieu à l'appel d'une organisation juive et d'une organisation pentecôtiste, en riposte à la provocation d'un député du Jobbik, parti d'extrême droite, et, fait extrêmement rare en Hongrie, elle a réuni côte à côte des responsables de la droite au pouvoir et de l'opposition de gauche. Plusieurs manifestants arboraient une étoile jaune de David sur leurs vêtements et brandissaient des pancartes affirmant : "le Jobbik représente le véritable risque pour la sécurité nationale".

 

Anton Rogan, chef de file des députés conservateurs du Fidesz au Parlement, a expliqué que tous les génocides du XXe siècle avaient commencé avec des listes : "personne ne devrait être autorisé à porter atteinte à la dignité d'autrui ou de stigmatiser qui que ce soit avec des listes effrayantes", a-t-il déclaré.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.