Lu dans la presse
|
Publié le 21 Février 2012

Inauguration à Bruxelles du premier parlement juif européen

VIDEO La réunion inaugurale des 120 membres élus du premier Parlement juif européen, un nouveau forum innovateur où s’exprimeront les idées et les préoccupations des Juifs européens, s’est tenue  jeudi 16 février dans le bâtiment du Parlement européen à Bruxelles. Les membres du Parlement représentent 47 pays et ont été élus par plus de 400.000 personnes en Europe de l'est, centrale et occidentale qui ont voté via internet et ont ainsi montré un intérêt et une demande sans précédent pour une organisation nouvelle transparente et démocratiquement élue, indique l'Union juive européenne (EJU), l'organisation à la base de la création de ce parlement.

Pour la première fois dans l'histoire, le peuple juif européen se présente comme une assemblée autour d'une cause

Des figures de proue de la communauté juive en Europe se trouvent parmi les élus comme Pierre Besnainou de France, Cefi Jozef Camhi de Turquie, Nathan Gelbart d'Allemagne, Oliver Mischon de Grande-Bretagne et Joel Rubinfeld de Belgique, mais aussi de jeunes personnalités émergentes. Dans son allocution d'ouverture au nom du parlement européen, la députée européenne bulgare Antonyia Parvanova a qualifié cette première réunion d'"historique" et a affirmé qu'"elle marquera le futur des Juifs en Europe et au-delà". "Je suis fière et honorée d'être devant vous tous en ce jour. Pour la première fois, se réunissent ici les représentants d'organisations représentant plus de 3,5 millions de citoyens juifs à travers le continent", a-t-elle dit. "Pour la première fois dans l'histoire, le peuple juif européen se présente comme une assemblée autour d'une cause". Elle a souligné que le nouveau parlement juif européen "sera la voix représentant la communauté juive en Europe". "Je suis convaincue qu'il sera une voix forte qui contribuera positivement au développement européen".

Nos réseaux sociaux en direct

IsraelValley : Votre rendez-vous sur l’économie d’Israël : high-tech, finance, industrie, emploi

Palestinian editor-in-chief of academic journal refuses to collaborate with Technion doctoral student who wouldn’t condemn 'ongoing violation of human rights in Palestine.'

#Actu - «Ma première est arabe, mon second est juif, mon troisième est noir, et mon tout est français»

A partir du 26 septembre la chaîne PLANÈTE+ diffusera
« Pourquoi nous détestent-ils ? », une série de trois documentaires sans tabou qui analysera les relations qu’entretient la France avec trois de ses minorités en interrogeant la montée de la haine, le repli communautaire et la libération de la parole raciste et antisémite.

Amelle chahbi, comédienne et réalisatrice, Alexandre Amiel, producteur et Lucien Jean-Baptiste, réalisateur vont confronter leurs histoires personnelles à la réalité des racismes anti-arabes, anti-juifs et anti-noirs. Tous fiers de leurs origines, ils rejettent toutefois l’idée qu’elles constituent leur seule identité.

Lundi 26 septembre à 20h55 : Pourquoi nous détestent-ils, nous les Arabes ?
Lundi 3 octobre à 20h55 : Pourquoi nous détestent-ils, nous les Noirs ?
Lundi 10 octobre à 20h55 : Pourquoi nous détestent-ils, nous les Juifs ?

Pour voir les bandes annonces PLANÈTE+ : http://bit.ly/2cHXRUR

Basé à Tel-Aviv, le projet social «iota» a connu un grand succès, dans le cadre du salonMaison & Objets qui a eu lieu à paris du 2 au 4 septembre 2016.

Смотри valid просмотров видео 2. valid видео онлайн бесплатно на Rutube.

Des chercheurs de l’Université de Tel Aviv ont réussi à stopper complètement la production des métastases grâce à...

#VivreEnsemble - Jérusalem : Une salle de prière commune pour catholiques, juifs et musulmans

A l’occasion du Mekudeshet, un festival inter-religieux de musique sacrée à Jérusalem qui prendra fin demain, trois imams, trois prêtres et trois rabbins sont à l’initiative d’une salle de prière commune ouverte à tous les croyants.

Les leaders spirituels ont travaillé ensemble sur ce projet en s’assurant que le lieu soit propice à toutes les prières tout en s’accompagnant d’installation artistique lié au festival.
L’objectif étant d’offrir aux gens l’opportunité de "saisir l’âme de Jérusalem" loin des violences et des attentats dont elle est le théâtre.

Lire l'article 20 Minutes : http://bit.ly/2dk18Ll

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.