Lu dans la presse
|
Publié le 1 Février 2016

Indignation après les propos d'Eric Woerth sur Merah

Les propos de l'ancien ministresur les crimes de Mohamed Merah qui selon lui ne constitueraient pas des attentats ont choqué.

Publié dans la Dépêche le 31 janvier 2016
 
Après avoir suscité une vague d'indignation en estimant que l'affaire Merah «n'était pas un attentat», Éric Woerth a fait machine arrière. À défaut d'excuses, l'ancien ministre a écrit dans un tweet posté samedi 30 janvier 2016 : «il n'y a pas d'ambiguïté dans mon esprit : l'attentat commis par Merah est une abomination». 
 
Ses propos, vendredi, avaient suscité l'indignation de proches des victimes. Le père d'Abdel Chennouf a dénoncé «l'absurde stratégie» pour tenter de «nettoyer» le bilan de l'ex-président Nicolas Sarkozy. La présidente de la région Midi-Pyénées-Languedoc-Roussillon Carole Delga et le Crif ont aussi manifesté leur colère et demandé des «excuses publiques» pour cette insulte faite aux anciennes victimes de Merah tuées en mars 2012 : trois militaires, un professeur et trois enfants de l'école juive Ozar Hatorah de Toulouse connue aujourd'hui sous le nom de «Ohr Torah».... Lire l'intégralité.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.