Lu dans la presse
|
Publié le 25 Juillet 2016

#International - Attaques en série : l’Allemagne sous le choc

La Bavière est la plus exposée aux attaques de ces derniers jours.

La politique d’Angela Merkel à l’égard des réfugiés est jugée trop généreuse par l’extrême droite

Par Cécile Boutelet, publié dans le Monde le 25 juillet 2016
 
L’Allemagne est en état de choc. En moins d’une semaine, quatre attaques violentes ont été perpétrées sur son territoire, dont deux par de jeunes réfugiés dans la seule soirée de dimanche 24 juillet. 
Après la fusillade d’un déséquilibré de Munich vendredi soir et l’attentat à la hache – revendiqué par l’organisation Etat islamique (EI) par un jeune réfugié déclaré comme afghan dans un train de Wurtzbourg lundi 18 juillet –, les deux nouvelles attaques ont eu lieu dans des villes du sud de l’Allemagne. 
 
A Reutlingen (sud-ouest), un jeune réfugié syrien de 21 ans a tué une femme à la machette, et blessé cinq personnes, avant d’être arrêté. 
 
A Ansbach, en Bavière, un autre Syrien de 27 ans s’est fait exploser devant l’entrée d’un festival de musique, faisant douze blessés. 
 
Alors que le thème des réfugiés avait baissé en intensité ces derniers mois après la fermeture de la route des Balkans, il risque à nouveau d’imprégner le débat politique de l’été, tout juste un an après le début de la grande vague d’arrivée des migrants en Allemagne. 
 
La politique d’Angela Merkel à l’égard des réfugiés est jugée trop généreuse par l’extrême droite mais aussi une partie de la CDU et de la CSU, la cousine bavaroire de la CDU, alors que la Bavière est la plus exposée aux attaques de ces derniers jours... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.