Lu dans la presse
|
Publié le 20 Juillet 2016

#Internet - Messages haineux : Facebook et Twitter proches d’un accord avec des associations

Facebook et Twitter sont sur le point d’aboutir à un "protocole" commun.

Des messages haineux subsistent et, malgré leur signalement, n’ont donné lieu à aucune action

Par Martin Untersinger, publié dans le Monde le 19 juillet 2016
 
Facebook et Twitter sont sur le point d’aboutir à un "protocole" pour mieux lutter contre les discours haineux sur Internet avec plusieurs associations – dont l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), SOS Racisme ou la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) –, ont indiqué les avocats des parties lors d’une audience en référé qui se tenait mardi 19 juillet au tribunal de grande instance de Paris.
 
Les deux réseaux sociaux ont été assignés – au côté de Google, qui ne participe pas aux négociations – par les associations qui dénoncent leur manque de réactivité face aux discours racistes et homophobes sur Internet. Les réseaux sociaux ne sont pas juridiquement responsables des contenus postés par leurs utilisateurs, mais sont censés les retirer lorsque ceux-ci sont manifestement contraires à la loi française.
 
« Des messages haineux subsistent et, malgré leur signalement, n’ont donné lieu à aucune action », a indiqué la magistrate, citant les reproches faits par les associations aux réseaux sociaux, soulignant « une époque où les discours de haine ont tendance à fleurir ». Et, même si elle reconnaît que le « testing » mené par les associations – elles ont signalé aux réseaux sociaux des messages illégaux et constaté qu’ils demeuraient en ligne – n’est pas « exhaustif », la magistrate constate ces « dysfonctionnements dans de nombreuses procédures »... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.