Lu dans la presse
|
Publié le 25 Avril 2018

#Israel - Echec du plan gouvernemental de relocalisation des demandeurs d'asiles

Le gouvernement israélien a annoncé qu'il cessera d'organiser les expulsion et que toutes les décisions antérieures sur les expulsions avaient été annulées.

Publié le dans Haaretz sous le titre Israel Admits: Plan to Relocate Asylum Seekers Has Collapsed, No Way to Forcibly Deport Africans

Hier, lundi 24 avril, Israël a admis que son plan de relocalisation des demandeurs d'asile africains avait échoué et qu'il n'y a actuellement aucune possibilité de les expulser de force. Une déclaration du Premier ministre Benjamin Netanyahou a précisé qu'Israël rouvrirait les centres de détention qu'il avait mis en place pour les demandeurs d'asile.

Dans un communiqué, l'Etat a déclaré qu'il cesserait les émissions d'ordres d'expulsion pour les demandeurs d'asile et que toutes les décisions précédentes en la matière seraient désormais annulées.

Le mois dernier, une coalition de groupes de défense des droits de l'homme avait demandé à la Cour Suprême d'exiger que les expulsés soient autorisés à voir les accords qu'Israël aurait signés avec le Rwanda ou l'Ouganda, pays dans lesquels il prévoyait de les expulser. Les deux nations africaines nient l'existence de tels accords.

Israël a déclaré mardi que ceux qui avaient reçu une date d'expulsion verraient leur statut renouvelé tous les soixante jours, comme c'était le cas avant l'affaire.

"Israël continuera à agir sur la question des infiltrés", a déclaré le communiqué, faisant référence au terme utilisé par le gouvernement pour décrire les demandeurs d'asile, "y compris les tentatives visant à les encourager à partir de leur plein gré ou à les relocaliser. Les fonctionnaires de l'immigration israéliens continueront à renvoyer les infiltrés dans le bureau du «départ volontaire», leur permettant de se réinstaller dans un pays tiers, mais sans conditionner le renouvellement de leur statut légal." [...]

Le Crif vous propose :

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.