Lu dans la presse
|
Publié le 10 Juillet 2018

#Israel #Europe - Le Royaume-Uni propose une étude sur les appels à la violence dans les manuels scolaires palestiniens

Le gouvernement britannique a annoncé qu'il allait entreprendre un examen de l'incitation à la haine contre Israël et les Juifs présent dans les manuels scolaires palestiniens.

Publié le 8 juillet dans The Jerusalem Post sous le titre BRITAIN TO LEAD REVIEW OF INCITEMENT IN PALESTINIAN TEXTBOOKS

"Il n'y a pas de place dans l'éducation pour des supports ou des pratiques qui incitent les jeunes esprits à la violence", a déclaré Alistair Burt, le ministre des Affaires étrangères britannique, lors d'un débat à la Chambre des Communes. 

L'examen devrait être terminé en septembre 2019, a t-il ajouté. Il sera "fondé sur des preuves rigoureuses", a ajouté Burt.

Le débat a été convoqué à la demande du législateur Joan Ryan, président du groupe politique des Amis d'Israël.

Joan Ryan a cité des exemples tirés d'un rapport d'octobre sur une réforme du programme d'études de l'Autorité palestinienne. Les changements apportés signifient que "la radicalisation est omniprésente dans ce nouveau programme, dans une plus large mesure qu'auparavant", selon le rapport de l'Institut israélien pour le suivi de la paix et de la tolérance culturelle dans l'éducation scolaire.

Un livre pour des lycéens intitulé "Islamic Education, Vol. 1," déclare que : "La corruption des enfants d'Israël sur la terre a été et sera la cause de leur anéantissement, et cette croyance islamique s'applique à tous les tyrans et oppresseurs."

Dans un second livre, intitulé "Arabic Language, Vol. 1", on ignore la présence juive en Terre d'Israël ou la dépeint comme une cause commune contre laquelle les musulmans et les chrétiens doivent se battre.

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.