Lu dans la presse
|
Publié le 28 Décembre 2018

Israël - L'armée détruit un cinquième tunnel du Hezbollah libanais

L'armée israélienne a annoncé aujourd'hui avoir détruit un nouveau tunnel percé selon elle par le mouvement chiite libanais Hezbollah à des fins militaires entre le Liban et Israël, le cinquième depuis le début d'une opération lancée le 4 décembre.

Publié le 26 décembre dans Le Figaro

L'opération "Bouclier du nord" a été lancée par l'armée pour détruire les tunnels détectés du côté israélien de la frontière, longue de 80 km. Israël affirme que ces "tunnels d'attaque" sont un moyen pour les combattants du Hezbollah, soutenus par l'Iran, autre grand ennemi de l'Etat hébreu, de s'infiltrer sur son territoire en cas de guerre. "Le tunnel a été neutralisé par une explosion", a indiqué l'armée dans un communiqué, précisant qu'il avait été creusé à partir du village chiite d'Ayta ash Shab.

La dernière grande confrontation en date entre le Hezbollah et Israël remonte à 2006 quand 33 jours de guerre avaient fait 1200 morts côté libanais et 160 côté israélien, sans neutraliser le mouvement chiite. La guerre s'était soldée par un cessez-le-feu négocié par l'ONU. Israël et le Liban restent techniquement en état de guerre.

"Le gouvernement libanais est tenu responsable pour les tunnels d'attaque creusés depuis le territoire libanais", a estimé l'armée israélienne aujourd'hui. Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a affirmé hier que l'opération de l'armée serait bientôt terminée.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.