Lu dans la presse
|
Publié le 21 Juin 2017

#Israel - Quel rapprochement possible entre Israël, l’Arabie saoudite et Abu Dhabi ?

Les relations entre Israël et certains pays du Golfe ont connu un essor sans précédent ces dix dernières années.
Alors que la crise qui déchire les monarchies pétrolières depuis fin mai 2017 risque d’affaiblir durablement le Conseil de coopération du Golfe (CCG), la mise à genoux du Qatar est considérée par Israël comme une opportunité historique de se rapprocher de Riyad et d’Abu Dhabi et d’intégrer ainsi l’axe anti-iranien et anti–Frères musulmans soutenu par le Président américain.
 
Au cours de sa première visite officielle à Washington en février dernier, Benyamin Netanyahou déclarait : « Les pays arabes de la région ne voient plus Israël comme un ennemi mais, de plus en plus, comme un allié. »
 
Derrière cette déclaration d’intention, la route vers la normalisation des relations israélo-arabes reste pourtant encore longue. Elle devrait dépendre d’un subtil et encore improbable alignement des intérêts d’Israël, des pays du Golfe et des États-Unis.
 
Publié dans The Conversation le 19 juin 2017, lire l'intégralité ici
 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.