Lu dans la presse
|
Publié le 6 Novembre 2018

Italie - Antisémitisme en Italie : "Chaque époque a son nouvel ennemi" (VIDÉO)

Euronews entame une série de reportages en France, Autriche et Hongrie sur l'antisémitisme, le racisme, l'islamophobie et la montée de l'extrême-droite à travers l'Europe dont voici la première édition tournée auprès de représentants de la communauté juive de Rome.

Publié le 5 novembre 2018 dans EuroNews

Cinq ans après la nuit de cristal en Allemagne et en Autriche dont on commémore les 80 ans ce vendredi, l'Italie vivait un même déferlement de haine contre les Juifs. Sous occupation nazie, des soldats de la Gestapo procédaient à la rafle de plus d'un millier de Juifs de Rome en vue de leur déportation à Auschwitz. C'était le 16 octobre 1943, surnommé le "Samedi noir". On comptera seulement seize survivants, aujourd'hui tous disparus.

Dans le ghetto juif de la capitale italienne, ces événements restent bien présents dans les mémoires. "J'étais là à l'époque : j'ai assisté à la déportation de ma sœur, de mon beau-frère et de leurs deux enfants," confie Enrico Di Veroli, 85 ans.

Eloisa Covelli, euronews :

"À votre avis, pourrait-il se produire quelque chose de similaire aujourd'hui ?"

Enrico Di Veroli :

"Je ne sais pas. Maintenant, il y a l'Etat d'Israël qui nous protège."

Eloisa Covelli :

"Vous dites que les Juifs ne sont plus en danger aujourd'hui, mais le danger peut concerner d'autres groupes de personnes comme les migrants, les tziganes..."

Giuseppe Calò, 72 ans :

"Non... Ne mélangez pas les Juifs et les tziganes. Ne nous identifiez pas à eux !"

Lire l'intégralité

https://fr.euronews.com/embed/575130

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.