Lu dans la presse
|
Publié le 2 Juin 2016

L'Allemagne reconnaît officiellement le génocide arménien

Les députés allemands ont voté à une majorité écrasante, jeudi, une résolution reconnaissant le génocide arménien de 1915 et 1916.

Publié dans ARTE Info le 2 juin 2016

Les députés allemands ont voté à une majorité écrasante, jeudi, une résolution reconnaissant le génocide arménien de 1915 et 1916 : un texte vivement combattu par Ankara, partenaire clé de l'Union européenne sur la question de la crise migratoire. "Seul un député a voté contre et un autre s'est abstenu", a annoncé le président de la chambre basse, Norbert Lammert. Le vote ayant eu lieu à main levée, les voix en faveur du texte n'ont pas été décomptées. L'Allemagne devient ainsi le 21ème Etat dans le monde à reconnaître le génocide arménien.

Les députés allemands ont adopté, jeudi, une résolution reconnaissant le génocide arménien : un texte qui suscite les vives critiques du président turc, Recep Tayyip Erdogan, dans un contexte de relations déjà tendues avec Berlin. La résolution parlementaire intitulée "Souvenir et commémoration du génocide des Arméniens et d'autres minorités chrétiennes il y a 101 ans" a été proposé par les groupes parlementaires de la majorité - les conservateurs de la CDU/CSU et le SPD - ainsi que par celui des Verts, formation de l'opposition.

Le Bundestag, chambre basse du Parlement allemand, "déplore les actes commis par le gouvernement Jeunes-Turcs de l'époque, qui ont conduit à l'extermination quasi-totale des Arméniens". Le Bundestag regrette également "le rôle déplorable du Reich allemand qui, en tant que principal allié militaire de l'empire ottoman (...) n'a rien entrepris pour stopper ce crime contre l'Humanité".

L'an dernier, à l'occasion du centenaire de ces évènements, le président allemand Joachim Gauck avait, le premier, utilisé le terme de "génocide" pour qualifier ces massacres perpétrés par les Turcs ottomans, qui ont fait, selon les Arméniens, 1,5 million de victimes entre 1915 et 1917. Lire l'intégralité.

A lire aussi : discours du Président du Crif Roger Cukierman pour la commémoration du centenaire du génocide arménien, le 24 avril 2015 à Erevan (Arménie)

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.