Lu dans la presse
|
Publié le 25 Novembre 2015

Le Grand Rabbin de Bruxelles, "Nous vivons dans la crainte"

Pour la première fois depuis l'occupation nazie, les synagogues étaient fermées samedi dernier à Bruxelles.

Publié sur I24 News le 24 novembre 2015
Le Grand rabbin de Bruxelles, Albert Avraham Guigui a accordé une interview à la radio israélienne 103FM.
 
Pour la première fois depuis l'occupation nazie, les synagogues ont été fermées pour le Shabbat, samedi dernier, dans le cadre de l'état d'urgence instauré en Belgique.
 
"Les fidèles prient seuls chez eux ou par petits groupes dans des appartements. Les écoles sont fermées, les cinémas sont fermés, les grands magasins sont fermés pour la plupart et il est interdit d'organiser des manifestations publiques. Nous vivons dans la crainte et attendons les instructions de la police et du gouvernement" a déclaré le Grand Rabbin Guigui.
 
"Le gouvernement affirme qu'il y a des terroristes qui veulent commettre des attentats et que tant qu'on ne les a pas arrêtés, il y a un grand danger pour la sécurité des gens. En tant que Juifs, nous connaissons cette situation et nous savons ce qu'est un terroriste. Il y a un an et demi, un terroriste a assassiné quatre Juifs au musée juif de Bruxelles et aujourd'hui les Belges, qui croyaient que le terrorisme ne menace que les Juifs ou les policiers, comprennent que chaque Belge peut être la cible du terrorisme, que chacun d'entre eux est une victime potentielle des djihadistes", a ajouté le Grand Rabbin.
 
"Il y a 50.000 Juifs en Belgique, 25.000 à Bruxelles, 18.000 à Anvers et le reste à Charleroi et ailleurs dans le pays. Il y a une émigration vers Israël et aussi vers le Canada et les Etats-Unis. Les gens comprennent qu'il n'y a pas d'avenir pour les Juifs en Europe. Il y a également la crise économique qui pousse les jeunes à quitter le Belgique, à faire leur alyah en Israël ou à aller ailleurs", explique Albert Guigui... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.