Lu dans la presse
|
Publié le 14 Janvier 2013

Le Hamas accuse Shimon Peres d’avoir autorisé "l'assassinat d'Arafat"

 

Le porte-parole du Hamas, Fahmi Barhoum, exige sur sa page Facebook l'ouverture d'une enquête après l'interview accordée par le président israélien Shimon Peres au New York Times. Le Hamas appelle le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à mettre un terme aux négociations avec Israël après que, selon le mouvement terroriste islamiste palestinien, le président Peres aurait "avoué" avoir endossé la responsabilité du "meurtre" de Yasser Arafat. 

Barhoum appelle Abbas à "arrêter immédiatement tout contact avec l'occupant israélien

 

Barhoum appelle Abbas à "arrêter immédiatement tout contact avec l'occupant israélien" et exige "l'ouverture d'une procédure judiciaire par la Cour pénale internationale afin de mettre au jour les autres crimes d'Israël pour éliminer la direction palestinienne". Dans une interview au New York Times le 9 janvier dernier, le journaliste américain pose la question suivante à Shimon Peres : "N'avez-vous pas expliqué qu'il fallait attenter à la vie d'Arafat?" Le président répond : "Non, j'ai expliqué qu'il était difficile de négocier avec lui, mais que sans lui ce serait encore plus difficile. Avec qui d'autre pouvions-nous aboutir aux accords d'Oslo? Et qui aurait pu accepter l'accord de Hébron?"

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.