Lu dans la presse
|
Publié le 24 Mai 2016

Le pape François accélère le rapprochement avec l'islam

En recevant, lundi, au Vatican le grand imam de l'université Al-Azhar du Caire, le pape François confirme sa volonté de mener un dialogue actif avec l'islam.

Les sujets évoqué étaient 'la paix dans le monde', 'le refus de la violence et du terrorisme' et 'la situation des chrétiens au Moyen-Orient'

Par Jean-Marie Guénois, publié dans le Figaro le 23 mai 2016
 
Le pape François sait que les gestes parlent plus que les paroles. Il vient encore de le démontrer, lundi 23 mai, en recevant au Vatican la plus haute autorité intellectuelle de l'islam sunnite, en la personne du Grand Imam de l'université al-Azhar du Caire (Égypte), le professeur Ahmed al-Tayeb.
 
Plus qu'un long discours que beaucoup attendaient sur les relations entre l'Église catholique et l'islam, François a donné une accolade publique à son hôte avant leur entretien privé dans sa bibliothèque, où il reçoit habituellement les chefs d'État.
 
Et pour être bien compris dans sa démarche, le Pape est même sorti du protocole pour lancer cette petite phrase en direction des journalistes présents: «Le message, c'est notre rencontre!»
 
De fait, le communiqué officiel publié par le Vatican est sans surprise. On qualifie de «très cordiale» l'ambiance entre le Pape et l'imam. On soulève un coin du voile sur ces conversations d'une demi-heure à huis clos: «la paix dans le monde», «le refus de la violence et du terrorisme», «la situation des chrétiens»au Moyen-Orient et «leur protection».
 
Sujets importants mais tellement attendus que la phrase à la volée du Pape est probablement le point clé de ce rendez-vous inédit. Il s'inscrit d'ailleurs dans la logique d'un autre geste spectaculaire posé par François, le 16 avril 2016, quand il ramena de l'île de Lesbos (Grèce) trois familles musulmanes syriennes en Europe.
 
Le Vatican pouvait donc se féliciter, mardi de la «haute signification» de cette visite d'un dignitaire aussi symbolique du monde musulman, car, en la matière, il revient de loin... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.