Lu dans la presse
|
Publié le 18 Mai 2016

Manifestation contre "la haine anti-flic": non, tout le monde ne déteste pas la police

Depuis les attentats de janvier 2015, la communauté juive nationale est reconnaissante. 82% des Français soutiennent eux aussi la Police.

L'image exceptionnelle de la police est toujours intacte, alors même que les images de violences se sont multipliées à la suite des heurts avec des casseurs en marge de Nuit debout

Par Geoffroy Clavel, publié dans le Huffington Post le 18 mai 2016
 
A l'occasion de son dîner annuel en 2016, le Crif avait remis aux autorités policières un livre d'or de messages de soutien et de remerciement aux policiers et aux militaires, qui protègnet les lieux de culte et écoles juives depuis les attentats de janvier 2015. Le Prix du Crif 2016 leur avait été remis lors du dîner. 
 
Vous pouvez feuilleter le livre d'or, ci-dessous.
 
"Tout le monde déteste la police", "Police partout, justice nulle part", "Frappez pas des cerveaux plus pleins que les vôtres"... Entendus à plusieurs reprises dans les cortèges manifestant contre la loi Travail, ces slogans (et les violences qui les accompagnent) ont poussé les forces de l'ordre à manifester ce mercredi à Paris pour dénoncer la "haine anti-flic". Objectif des syndicats à l'initiative de cet appel: rappeler que les forces de l'ordre ont bien le soutien de la "majorité silencieuse" face à une "minorité de casseurs".
 
"Oui il y a une haine de certains, une minorité, et nous avons besoin du soutien de la population", déclare à l'AFP Jean-Claude Delage, le secrétaire général d'Alliance. "Nous sommes là pour protéger, nous demandons aussi le soutien de la justice et de l'Etat", prévient-il, soutenu par la quasi-totalité des organisations syndicales de policiers. Le choix de la place de la République, siège du mouvement Nuit debout, n'a rien d'un hasard puisque c'est ici que certains rassemblements nocturnes se sont terminés par des affrontements, parfois spectaculaires, avec les CRS. C'est en ce même lieu que les mêmes policiers avaient été applaudis il y a plus d'un an par les manifestants de la grande marche républicaine au lendemain des attentats de janvier 2015.
 
Impopulaire la police? Il ne faut pas chercher bien loin sur les réseaux sociaux pour prendre la mesure du soutien dont bénéficient encore dans l'opinion des forces de l'ordre toujours auréolées de leur rôle dans la neutralisation des terroristes des attentats de Paris. Et ce malgré les critiques très virulentes ciblant les "violences policières" en marge de la contestation contre la réforme du code du Travail.
 
82% des Français ont aujourd'hui une bonne opinion de la police, selon un sondage réalisé mardi par Odoxa pour Le Parisien/Aujourd'hui en France. Une popularité exceptionnelle qui confirme celle enregistrée au lendemain des attentats de novembre dernier. Un sondage Ifop réalisé en janvier indiquait que près de neuf Français sur dix (88%) déclaraient avoir une bonne opinion des gendarmes. Huit sur dix (82%) pensaient la même chose des policiers. Un mois plus tard, 84% des personnes interrogées affirmaient dans un sondage Odoxa avoir une bonne opinion de leur police.
 
"Notre sondage montre que l'image exceptionnelle de la police est toujours intacte, alors même que les images de violences se sont multipliées à la suite des heurts avec des casseurs en marge de Nuit debout", souligne Gaël Sliman, président d'Odoxa... Lire l'intégralité.
 
 

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.