Lu dans la presse
|
Publié le 23 Novembre 2018

Mémoire - Décès d’une nonne polonaise qui avait caché une dizaine de Juifs durant la seconde Guerre Mondiale

Cecilia Maria Roszak était la nonne la plus âgée du monde, elle avait été récompensée par Israël pour son aide apportée aux résistants juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Elle est décédée la semaine dernière à l’âge de 110 ans.

Publié le 22 novembre 2018 dans The Independant

Cecilia Maria Roszak était la nonne la plus âgée du monde, elle avait été récompensée par Israël pour son aide apportée aux résistants juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Elle est décédée la semaine dernière à l’âge de 110 ans.

Elle avait notamment caché dans son couvent le poète engagé Abba Kovner, qui, en 1942, avait distribué aux résidents du ghetto de Vilnius un manifeste intitulé Nous n’irons pas comme des moutons à l’abattoir et qui mettait en garde tous les Juifs d’Europe contre les projets macabres des nazis.

Rendons hommage à cette femme pour son courage héroïque et exemplaire.

***

A Polish nun who risked her life by hiding Jews from the Nazis during the Second World War has died aged aged 110, the archdiocese of Krakow in Poland has announced.

Sister Cecylia Roszak, who was believed to have been the oldest nun in the world, died last week in the Dominican convent in the city of Krakow, southern Poland, where she had lived for nearly 90 years.

The archdiocese posted a photo of the nun on Twitter with the message: “In Krakow the oldest sister in the word died – sister Cecilia Maria Roszak from the monastery of Dominican sisters.”

Ms Roszak was born on 25 March 1908 in the village of Kiełczewo in west Poland and joined the Dominican monastery of Gródek in Krakow, aged 21. 

Lire l'intégralité

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.