Lu dans la presse
|
Publié le 23 Novembre 2018

Mémoire - Le musée Anne Frank rénové pour la "nouvelle génération"

Le musée Anne Frank, adolescente juive déportée avec sa famille vers les camps de concentration pendant la Seconde guerre mondiale, a été rénové afin de s'adapter à la "nouvelle génération" qui visite en masse la maison où la jeune fille s'est cachée des nazis.

Publié le 22 novembre 2018 dans i24 News

Après deux ans de travaux, le musée d’Amsterdam a dévoilé son nouveau look destiné à répondre aux questions du jeune public, dont les connaissances sur la guerre de 1939-1945 s'effritent au fil du temps.

Le roi des Pays-Bas Willem-Alexander était l'invité d'honneur vendredi lorsqu'a été dévoilée l'apparence nouvelle du musée, construit autour de la maison au bord d'un canal où vécut la famille Frank de 1942 à 1944.

"Chaque année, 1,2 million de personnes visitent la Maison Anne Frank et la moitié d'entre elles ont moins de 30 ans. Nous avons donc un public très jeune", a déclaré le directeur général du musée, Ronald Leopold.

"L'intérêt pour la guerre et l'histoire d'Anne Frank est plutôt croissant que décroissant, mais les connaissances sur le sujet diminuent. Nous devons fournir plus de contexte et de fond à l'histoire d'Anne", a-t-il poursuivi.

Le musée donne l'opportunité de visiter les pièces exiguës, accessibles par une porte dissimulée derrière une fausse bibliothèque, où l'adolescente vivait avec son père Otto, sa mère Edith, sa soeur Margot et quatre autres personnes.

Finalement arrêtée par la Gestapo, Anne Frank, 15 ans, mourra du typhus début 1945, moins d'un an après sa capture et juste avant la fin du conflit, dans le camp de concentration de Bergen-Belsen, quelques jours après sa soeur, 19 ans. Son père Otto fut le seul survivant de l'Annexe, sa mère étant morte à Auschwitz.

Le musée est resté ouvert au cours des deux ans de rénovation, un "défi immense", confie sa directrice administrative Garance Reus-Deelder.

Un guide audio apportant un plus large contexte historique et des expositions sur la lente progression du sentiment de haine envers les juifs à partir de 1933, année où la famille Frank décida de fuir l'Allemagne et déménaga à Amsterdam, font partie des nouveautés.

"Nous voulons vraiment encourager la nouvelle génération à visiter la Maison Anne Frank", souligne Mme Reus-Deelder dans le hall du bâtiment, qui dispose d'une nouvelle entrée "pour mettre fin aux longues files d'attente".

Parmi les nouvelles pièces exposées, une lettre émanant de la directrice de l'école de Margot, la soeur aînée d'Anne, dans laquelle elle écrit aux autorités nazies : "J'ai l'honneur de vous présenter la liste des noms d'enfants de sang juif".

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.