Lu dans la presse
|
Publié le 22 Novembre 2017

#Monde - Le Premier Ministre libanais suspend sa démission

Des responsables de l'Etat libanais et des hauts responsables politiques proches de M.Hariri ont déclaré que Riyad l'avait forcé à démissionner et l'avait retenu dans le royaume, ce qu'ont nié l'Arabie saoudite et Hariri.

Publié le 22 novembre 2017 dans The Jerusalem Post sous le titre LEBANON'S HARIRI SUSPENDS RESIGNATION AS PM, EASING CRISIS

Le Premier Ministre libanais Saad al-Hariri a suspendu mercredi sa décision de démissionner de son poste, à la demande du président Michel Aoun pour permettre le dialogue, apaisant ainsi une crise politique majeure.

M. Hariri a annoncé sa décision après son retour à Beyrouth mardi soir, arpès sa démission surprise du 4 novembre dans une déclaration diffusée depuis l'Arabie saoudite.

Il a déclaré que tous les partis libanais devaient s'engager à maintenir le Liban à l'écart des conflits régionaux, une référence au puissant groupe soutenu par l'Iran, le Hezbollah, dont le rôle régional est une source de profonde préoccupation en Arabie saoudite. Il a dit espérer que sa décision ouvrirait "une nouvelle passerelle pour un dialogue responsable".

Lire l'article en intégralité

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.