Lu dans la presse
|
Publié le 10 Novembre 2017

​#Monde - L'ONU demande à Ryad la fin du blocus au Yemen

Les 15 membres du Conseil de sécurité ont exprimé « leur inquiétude » devant « la situation humanitaire catastrophique au Yémen », menacé de famine.

« La pire famine depuis des décennies, avec des millions de morts. » C’est l’avertissement lancé, mercredi 8 novembre, par le chef des opérations humanitaires de l’ONU, Mark Lowcock, à l’Arabie saoudite si le royaume ne lève pas le blocus total qu’il a décrété sur les principaux points d’entrées terrestres, aériens et maritimes vers le Yémen, depuis le 6 novembre, en représailles d’un tir de missile balistique, attribué aux rebelles houthistes, qui a visé Riyad.

Visiblement embarrassés par cette nouvelle escalade dans la guerre qui oppose depuis mars 2015 les forces gouvernementales yéménites appuyées par la coalition arabe emmenée par l’Arabie saoudite aux rebelles houthistes soutenus par l’Iran, les quinze membres du Conseil de sécurité se sont réunis mercredi 8 novembre pour des consultations à huis clos sur la question humanitaire, la seule qui fasse l’unanimité au sein du Conseil qui compte de nombreux alliés de Riyad (les Etats-Unis, le Royaume Uni, la France et l’Egypte).

Publié dans Le Monde le 9 novembre 2017, lire l'intégralité ici

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.