Lu dans la presse
|
Publié le 19 Juin 2017

#Monde - Sous pression, Facebook détaille ses mesures contre l'apologie du terrorisme

Le réseau social va notamment s’appuyer sur l’intelligence artificielle pour détecter les contenus inappropriés avant même qu’ils soient publiés.
Sous la pression croissante des gouvernements, notamment français et britannique, Facebook a détaillé, jeudi 15 juin, ses mesures pour lutter contre l’apologie du terrorisme sur sa plateforme. Il est depuis longtemps reproché à ce réseau social – comme à d’autres –, de laisser proliférer ce type de contenus sur son site.
 
Mercredi, un texte issu de la rencontre, la veille, entre le président français Emmanuel Macron et la première ministre britannique Theresa May présentait des axes de travail pour lutter contre le terrorisme sur Internet, évoquant, sans les nommer, les grands réseaux sociaux.
 
Vingt-quatre heures plus tard seulement, la publication sur Facebook d’un long texte présentant une liste des dispositions – certaines nouvelles, la plupart déjà connues – apparaît comme une réponse aux propositions formulées par les deux dirigeants, même si le réseau social explique que sa communication était prévue depuis longtemps.
 
Publié dans Le Monde le 16 juin 2017, lire l'intégralité ici
 
 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.