Lu dans la presse
|
Publié le 15 Mai 2020

Monde/Mémoire - Le Sénat américain adopte une loi sur le financement de l'éducation sur la Shoah

Le Sénat américain a approuvé à l'unanimité un financement de 10 millions de dollars pour l'enseignement de la Shoah dans les écoles américaines.

Publié le 14 mai dans le Jewish Telegraph Agency sous le titre Holocaust education funding bill passes Senate

Traduction proposée par le Crif

Mercredi le Sénat a voté et approuvé le Never Again Education Act, après une approbation écrasante du même projet de loi à la Chambre des représentants en janvier/ Le projet de loi a donc été envoyé au président Donald Trump, qui devrait le promulguer.

L'argent sera administré sur cinq ans par le US Holocaust Memorial Museum, qui diffusera en partie le matériel pédagogique sur un site Web centralisé.

"L'adoption de ce projet de loi par consentement unanime aujourd'hui envoie un message fort selon lequel le Congrès est massivement uni dans la lutte contre l'antisémitisme et la haine par l'éducation", a déclaré la représentante Carolyn Maloney, DN.Y., sponsor principal de la Chambre, dans un communiqué.

Le sénateur Jacky Rosen, le principal parrain du Sénat, qui est d'origine juive, a déclaré dans le même temps, "La meilleure façon d'empêcher qu'une atrocité comme la Shoah ne se reproduise passe par l'éducation."

"Cet important projet de loi fournira à nos enseignants les ressources dont ils ont besoin pour enseigner à nos élèves les leçons de laShoah" a également écrit Jacky Rosen sur Twitter. 

Hadassah, prenant en compte des informations faisant état de pics d'attaques antisémites aux États-Unis, a déclaré dans un communiqué que «les enjeux sont très élevés pour les communautés juives à travers l'Amérique».

Le Président de la Ligue anti-diffamation (ADL), Jonathan A. Greenblatt, a déclaré: "Je suis reconnaissant pour le leadership des sénateurs Jacky Rosen et Kevin Cramer, et des représentants Carolyn Maloney et Elise Stefanik et envers tous les sénateurs pour avoir adopté ce projet de loi aujourd'hui, pour garantir que les leçons de la Shoah seront transmises d'une génération à l'autre".

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.